12 astuces pour apprendre rapidement la propreté à un chiot

Un chiot ne naît pas avec un programme de propreté inséré dans son cerveau. C’est à vous de lui faire comprendre ce que vous attendez de lui. Voyez dans ce petit guide tout ce que vous pouvez faire pour faciliter cet apprentissage.

 

1.Choisir une race facile à éduquer

Ne prenez pas de teckel ou de petit chien hyper sensible (de type pékinois) qui met un temps fou à comprendre la propreté. Aussi curieux que cela puisse paraître, plus le chien est grand et plus il sera propre rapidement. Cela est aussi dû au fait qu’un éleveur sérieux ne vous vendra pas de gros chien avant l’âge de 3 mois. Les chiens à museau long (les bergers, les lévriers, les chiens de traîneaux et de chasse) sont naturellement plus faciles à éduquer. C’est plus délicat avec les toutous à museau plat comme les carlins, les boxers et les bouledogues.

 

2.Sortir le chiot souvent

Observez bien le chiot dans les premiers jours de son arrivée chez vous. Il va gigoter ou tourner en rond s’il a besoin de se soulager. Sortez-le immédiatement et indiquez-lui l’endroit où il fera ses besoins. Multipliez les mini sorties jusqu’à ce que le chien ait compris ce qu’il doit faire.

PUBLICITE
Précédent 1 sur 11 Suivant
J'aime