10 astuces pour faire taire un chien qui aboie

Un chien qui aboie est une nuisance pour vous-même et votre voisinage. Vous ne comprenez pas pourquoi votre compagnon à quatre pattes aboie contre tout et n’importe quoi. Dans cet article, nous vous proposons toutes sortes de solutions susceptibles de vous aider à résoudre ce problème.

 

1.Comprendre la raison

chien avant promenade

Sachez quand votre chien aboie : à l‘arrivée d’un intrus, quand il voit quelque chose par la fenêtre ou avant de sortir pour la promenade ? Vous pouvez résoudre le problème quand vous comprenez son origine. Observez bien le chien, ainsi que votre propre comportement. Vous pouvez faire cesser ses aboiements d’excitation avant la promenade quand vous cessez de brandir sa laisse et de pousser des cris de joie. Vous encouragez inconsciemment le toutou à aboyer quand vous agissez ainsi. Ne dites rien, emparez-vous de sa laisse et sortez.

 

2.Ne pas crier

cris du maître aboiements

Quand vous criez, votre chien interprète cela comme un ordre d’aboyer au diapason de vos cris. Il va donc aboyer double pour obéir à ce qu’il a cru comprendre. Dans une meute, à l’état naturel, les loups hurlent tous en chœur quand le chef de meute s’exprime. Le silence reste le meilleur moyen de dire au chien de se taire. Eloignez-le aussi de la source d’angoisse. Mettez-le dans une pièce aux rideaux tirés et laissez-le là jusqu’à ce qu’il se soit calmé.

 

3.Favoriser la cohabitation

rapports entre chiens

Votre chien aboie chaque fois qu’il aperçoit un congénère de son sexe ? Vous en déduisez à tort qu’il déteste les autres mâles ou femelles. En réalité, il réagit à vos propres tensions. Vous avez peut-être assisté à un accrochage violent avec un autre chien et en avez déduit que le vôtre déteste cette race de chien. Un chien ne tient jamais un raisonnement pareil, il en est incapable. Il se calque sur votre propre attitude pour évaluer son environnement. Essayez de marcher tranquillement avec le maître de l’autre chien, côte à côte, à une allure décontractée. Répétez cet exercice chaque fois que vous croisez un maître disposé à faire ce type de promenade avec vous et votre chien. Le toutou finira par ne plus aboyer après le type de congénère qui lui semblait hostile parce que vous avez su maîtriser la situation.

PUBLICITE
Précédent 1 sur 9 Suivant
J'aime