10 astuces pour une meilleure hygiène de vie

Nos habitudes liées à la société moderne sont l’une des principales causes des diverses maladies dites de pays riches. Celles-ci sont en augmentation vertigineuse et l’espérance de vie en bonne santé décroit dangereusement. Comme le dit l’adage : « Mieux vaut prévenir que guérir ». Afin de mettre toutes les chances de votre côté, Bertrand, du site Eveil Des Consciences  partage avec nous son Top 10 des astuces qui feront une différence significative en matière de prévention.

1- Adopter une alimentation saine

« Tu es ce que tu manges » résume parfaitement la situation. Consommer des aliments physiologiquement bons pour notre organisme est une priorité si vous voulez être en bonne santé. Votre nourriture devrait être composée principalement de fruits, de légumes, de tubercules (patate douce, igname, …) et d’oléagineux (amande, noix, …). Les autres aliments devraient représenter une part minoritaire de votre alimentation (viandes, produits laitiers, poissons, œufs, céréales, légumineuses).

Evitez les aliments industriels très transformés, les fast-foods, les sodas, les produits très sucrés et même les produits « light ». Préférez des aliments bruts, biologiques, de saison, mûrs, produits localement, non-pasteurisés et cuisinez-les vous-même. En parallèle, essayez de manger uniquement à votre faim, sans excès. Un plat fait maison qui a du goût vous calera l’estomac bien plus facilement qu’avec un plat industriel insipide.

astuce hygiene de vie

2- Pratiquer régulièrement une activité physique

Faire une activité physique, même modérée, est essentiel pour votre santé. Cela permet d’activer votre système lymphatique qui a pour rôle d’évacuer une partie des déchets de votre corps, de faire circuler les nutriments, les globules blancs et les hormones en-dehors du réseau sanguin. Il tient donc un rôle important dans votre organisme. De plus, la respiration est sollicitée en même temps que l’activité physique, ce qui vous permet de faire d’une pierre deux coup (voir le point 8 pour les bénéfices d’une bonne respiration). Vous entretenez par l’activité physique votre système cardio-vasculaire et votre masse musculaire, deux points importants quand on arrive à l’âge de la retraite. Tous ces bénéfices sont optimisés si vous êtes réguliers dans votre pratique.

3- Être fréquemment au contact de la nature

Il est vital d’avoir des contacts, même ponctuels, avec la nature. Cela vous permet de vous échapper de votre quotidien (et des environnements pollués des villes), de vous ressourcer en énergie, et de déstresser. Faire du sport dans un espace vert est donc vivement conseillé. Inviter une part de nature dans votre logement est également une très bonne idée, que ce soit par un animal de compagnie ou des plantes en pots.

river-1740973_960_720

4- S’exposer quotidiennement aux rayons du soleil

Votre peau est conçue pour synthétiser de la vitamine D sous l’effet des rayons UVB du soleil. Cette vitamine est tellement importante dans le fonctionnement de votre organisme qu’elle est considérée comme une quasi-hormone. Etant assez rare dans l’alimentation, vos besoins en vitamine D doivent donc être comblés en priorité par l’exposition au soleil. Ce procédé demande peu d’énergies à votre corps et en plus il est totalement gratuit ! En moyenne, 30 minutes par jours suffisent (à ajuster en fonction de la pigmentation de votre peau). La lumière solaire joue également un rôle important dans la régulation de votre horloge biologique et de vos cycles veille-sommeil. S’y exposer régulièrement vous permettra d’optimiser le point suivant.

5- Améliorer la qualité de son sommeil

Un sommeil de qualité est essentiel pour se recharger en énergie, pour permettre au cerveau de faire le tri, et pour optimiser tous les paramètres physiologiques qui se déroulent la nuit. Près de 90% de la population a besoin de 8 heures de sommeil par nuit (d’avantage pour les plus jeunes). Si vous dormez souvent trop ou pas assez, cela n’est pas bon pour votre santé. Evitez tout ce qui est sport, aliments/boissons stimulants, dîner trop chargé et écrans divers avant d’aller vous coucher. Dans la chambre, l’idéal est d’être dans le noir total, sans bruits, sans chauffage, sur un matelas et un sommier de bonne qualité. Essayez d’adopter un rituel lors de votre coucher et appliquez-le tous les jours. De même, prendre l’habitude de se coucher et de se lever aux mêmes horaires le weekend et en semaine vous sera d’une grande aide. Enfin, éteignez le plus d’appareils électroniques possible durant la nuit, en particulier le WiFi, la box et le téléphone portable pour de ne pas être dérangé par les émissions d’ondes électromagnétiques (voir le point 9 plus loin).

bed-945881_960_720

6- Avoir des pensées positives

La loi de l’attraction stipule que nous attirons dans nos vies des évènements et des personnes en affinités avec nos façons d’agir et de penser. Par exemple, si vous avez une vision pessimiste de la vie et que vous râlez à chaque fois que vous vivez un évènement désagréable, alors il y a de fortes chances pour que vous viviez plus tard d’autres situations du même type qui vous ferons encore râler. De plus, votre réaction pessimiste face à la situation vous fait vivre du stress que vous générez vous-même. Prendre la vie du bon côté face aux mêmes évènements vous permettra de réduire votre stress dans un premier temps, puis de changer le cours de votre vie dans un second temps en attirant des situations plus agréables.

7- Ralentir son rythme de vie et vivre le moment présent

La vie actuelle d’un citadin est rythmée entre « métro – boulot – dodo ». Toujours à courir, à se presser, à avoir peur d’être en retard, à avoir un agenda surbooké et à s’énerver dans les embouteillages. De même, on s’inquiète en permanence pour l’avenir tout en se posant des questions sur le passé. Tout ceci crée un stress chronique délétère pour votre santé. Il est donc urgent de ralentir votre rythme de vie pour mieux vous relaxer et apprécier le moment présent. Personne ne peut faire correctement deux choses en même temps. Se concentrer à 100% sur une action à la fois vous permet d’être plus efficace tout en oubliant vos soucis. C’est ce qu’on appelle le « flow ». Je ne connais pas de meilleur moyen pour être pleinement conscient du moment présent. Nous n’avons pas le contrôle sur le futur ou le passé, seulement sur ce qu’on fait maintenant. Comprendre cela amène à un lâché prise très bénéfique pour votre moral. Le point suivant est complémentaire à cette approche.

8- Réduire son stress par la méditation et des exercices de respiration

Parvenir à prendre ne serait-ce que 15 minutes par jour afin de prendre soin de soi est parfois difficile pour certains d’entre vous. C’est pourtant l’une des habitudes les plus importantes à adopter pour votre hygiène de vie. Si c’est vraiment trop dur, commencez par 5 minutes par jour pendant quelques semaines, puis 10, et enfin 15. Utilisez ce laps de temps rien qu’à vous dans une activité qui vous fait du bien. Parmi les choix qui s’offrent à vous, pratiquer une méditation ou un exercice de respiration conscient est un excellent choix pour réduire significativement votre stress et améliorer le fonctionnement global de votre organisme. Dans ce domaine, vous aurez le choix entre plusieurs techniques. Aucune n’est meilleur que les autres dans l’absolu, le mieux est de les tester jusqu’à trouver celle qui vous convient. Une façon simple de débuter serait, par exemple, de vous assoir dans un endroit calme où vous ne serez pas dérangé. Puis concentrez votre attention sur votre respiration. Celle-ci doit se faire en gonflant le bas-ventre, et non pas au niveau des poumons. Adoptez un rythme lent de 5 secondes à chaque inspiration, 1 seconde de pause, 5 secondes d’expiration, 1 seconde de pause, et ainsi de suite.

balance-110850_960_720

9- Réduire son exposition aux ondes électromagnétiques

La multiplication des appareils électroniques dans nos logements, combinée à l’utilisation à outrance des différents moyens de communication (radio, TV, WiFi, Bluetooth, smartphone, 4G, CPL, satellite, etc.), fait que nous vivons actuellement en permanence dans un environnement presque saturé d’ondes électromagnétiques. C’est particulièrement le cas en ville. Les jeunes sont extrêmement sensibles à ces ondes entre 0 et 12 ans environ. Une exposition longue et répétée entraîne un stress chronique interne qui peut être néfaste à très long terme. Afin de réduire votre exposition, commencez par bannir de chez vous les appareils qui émettent le plus, à savoir le micro-onde, le téléphone fixe sans fil type DECT, et les plaques de cuisson à induction. Pour le reste, utilisez le plus possible des connections filaires au lieu du WiFi , du Bluetooth et du DECT. Si vous devez quand même activer votre réseau WiFi / Bluetooth / 4G, éteignez-le dès que vous avez fini. Ne laissez jamais d’appareils allumés en mode veille quand vous ne les utilisez pas. Pour être sûr qu’ils soient éteints, branchez-les sur une multiprise avec un interrupteur ON/OFF intégré. Prenez l’habitude de tout passer en OFF quand vous allez vous coucher le soir et quand vous quittez votre logement pour au moins plusieurs heures.

10- Eviter le plus possible tous les polluants chimiques

L’industrie moderne nous inonde de plus en plus de molécules chimiques de synthèse très souvent néfastes pour notre santé et celle de notre planète. On en trouve des résidus partout sur le globe, même en pleine nature, que ce soit dans la haute atmosphère, dans la glace de l’Antarctique ou dans la profondeur des abysses océaniques. Tous ces composés chimiques ne sont pas étudiés correctement vis-à-vis de leur impact sanitaire. Soit la durée de l’étude est trop courte, soit les interactions entre ces fameuses molécules ne sont pas prises en compte. Afin de limiter votre exposition à ces polluants, prenez l’habitude de bien regarder la liste d’ingrédients de tout ce que vous achetez (plus elle est longue et plus le produit est artificiel). Soyez très sélectifs dans les produits que vous utilisez chez vous. Cela peut passer par une alimentation biologique, des produits de ménage écologiques (vinaigre blanc, bicarbonate de sodium, savon noir, huiles essentielles, …), une aération quotidienne de votre habitation, ne plus utiliser d’objets faits dans un matériau toxique (plastiques, téflon, aluminium, …), réduire sa consommation de cosmétiques industriels, jardiner avec des produits écologiques, et enfin faire le plus de choses par vous-même.

PUBLICITE