10 races de chiens hyper sélectionnées et à éviter

Bien des races de chiens sont sélectionnées impitoyablement pour produire un animal correspondant parfaitement à des critères très subjectifs enregistrés par les clubs canins suite à une lubie ou un effet de mode. Lisez ce qui suit pour bien choisir votre futur compagnon à 4 pattes et condamner certaines pratiques honteuses liées à un pedigree.

 

1.Le bouledogue anglais

Retrouvez sur Internet une photo de bouledogue anglais du 19e siècle pour comprendre l’incroyable métamorphose imposée à ce chien noble et fidèle. Des éleveurs impitoyables ont sélectionné à la naissance les chiots aux truffes les plus aplaties parce que c’est « mignon » et aux pattes horriblement arquées, ce qui empêche ce brave toutou de marcher correctement. En choisissant un bouledogue anglais avec un pedigree, vous condamnez un animal innocent à étouffer peu à peu pour la gloire de sa race. Si vous aimez vraiment ce chien, choisissez un élevage qui préfère des toutous aux truffes moins aplaties.

 

2.Le berger allemand

Le dernier cri canin exige de cette bête splendide qu’elle ait un arrière-train incliné, ce qui déforme sa colonne vertébrale et provoque des tas de complications de santé (dysplasie des hanches précoce, épilepsie et autres joyeusetés). Le berger allemand, chien de travail intelligent et très attaché à son maître, ne mérite pas un destin aussi sordide. Tournez-vous vers les éleveurs honnêtes qui refusent ce type de sélection et vous proposent des spécimens plus rustiques à la colonne bien droite et qui ne sont pas le résultat d’une consanguinité (la mère a été saillie par le grand-père, par exemple).

PUBLICITE
Précédent 1 sur 10 Suivant
J'aime