12 astuces pour bien gérer la présence d’animaux sauvages

Les animaux sauvages s’invitent de plus en plus souvent dans un jardin, une cour ou n’importe quel intérieur à la campagne ou en ville. Sachez ce que vous devriez faire face à ces intrusions insolites.

 

1.Un faon

Si vous trouvez un faon allongé dans l’herbe près de chez vous, dans un jardin ou un bosquet, n’y touchez pas. Si vous devez le déplacer (dans un champ à cause d’un engin agricole qui peut le tuer) enfilez des gants en caoutchouc et frottez-les avec de l’herbe pour masquer votre odeur, sinon la mère ne le reprendra pas. Si le faon n’est pas blessé et se trouve à un endroit sécurisé, laissez-le là où il est. La mère ne tardera pas à le récupérer pour l’allaiter.

 

2.Des bébés chouettes

Ils sont mignons tout plein quand ils arpentent maladroitement un sentier à la campagne. Ne les ramassez surtout pas car ils apprennent à voler et ont encore du mal à maîtriser cette technique. Vous pouvez les caresser ou les changer de place s’ils se trouvent sur une voie assez fréquentée. L’odorat des oiseaux n’est pas assez puissant pour détecter une manipulation humaine.

PUBLICITE
Précédent 1 sur 12 Suivant
J'aime