12 astuces pour mieux comprendre un chien

Pour mieux comprendre un chien, rien ne vaut la fréquentation assidue du meilleur ami de l’homme. Si vous comptez adopter un chien pour la première fois, lisez attentivement ce qui suit pour ne pas commettre des erreurs d’interprétation.

 

1.Il remue la queue

Ne croyez pas naïvement que le chien est heureux quand il remue la queue. Tout dépendra du rythme adopté et de son attitude en général. Un toutou qui remue la queue lentement et dont le poil se hérisse n’est pas du tout disposé à accueillir un congénère ou un humain avec une joie débordante. C’est plutôt un signe d’agressivité latente. Rappelez-le à l’ordre et demandez-lui de s’asseoir à vos pieds sans crier ni vous énerver.

 

2.Il fugue

Certaines races de chiens, comme les huskies et les beagles, sont des spécialistes de l’évasion. Vous ne pouvez tout bonnement pas les laisser gambader en liberté. Leur instinct très fort les encourage à se sauver, non pas parce qu’ils sont malheureux chez vous mais parce que leurs gènes les ont conditionnés à explorer de grands espaces. Apprenez au chien à rester près de vous avec de bonnes friandises (des morceaux de viande). Mettez-le dans le jardin ou devant la porte, tendez la friandise et répétez l’opération plusieurs fois par jour en vous éloignant chaque fois de quelques mètres. Le chien finira par comprendre qu’il est préférable de rester dans vos parages, même quand la porte de la maison est ouverte.

PUBLICITE
Précédent 1 sur 11 Suivant
J'aime