15 produits ménagers à éviter absolument chez soi

Les rayons de détergents des supermarchés débordent littéralement de produits divers qui font des promesses alléchantes, comme de détruire 99,99% des bactéries. Votre intérieur n’est pas un hôpital ni un lieu public. Vous n’avez donc pas besoin d’employer ces produits à hautes doses pour le garder propre. Faites preuve de vigilance quand vous achetez vos détergents ménagers et lisez attentivement leurs étiquettes. La plupart d’entre eux sont parfaitement superflus. Ils contiennent des substances toxiques et peuvent créer des allergies. Pire encore : certains créent un phénomène de résistance à l’élimination des bactéries. Nous faisons ici le tour de ces produits tant vantés par les médias qui ne tiennent pas leurs promesses.

 

1.Les lingettes

lingettes-nettoyantes

Elles peuvent être bien pratiques pour nettoyer des bibelots ou de petites surfaces qui n’entrent pas en contact avec les produits alimentaires. Les marques prétendument « cliniques » et soutenues par l’Institut Pasteur sont en réalité toxiques quand vous les employez pour désinfecter le plan de travail de la cuisine, car les bactéries les plus virulentes telles que E Coli, responsable de la salmonelle finissent par s’y habituer et prolifèrent au lieu de disparaître. Préférez du vinaigre blanc pour nettoyer la cuisine. Il n’est pas cher, ne contient aucun parfum et détruit sans mal les bactéries les plus nocives.

 

2.Les détergents parfumés

liquide-vaisselle-concentre-parfum-citron-500-ml

Fuyez à toutes jambes toutes ces marques qui vous proposent des senteurs de rêve avec des appellations exotiques de type « jardin en fleurs » ou « brise marine ». Ces parfums envoûtants sont le résultat de compositions chimiques aussi savantes que toxiques. Les jeunes enfants et les animaux de compagnie sont souvent très allergiques à ces senteurs artificielles. De plus, ces détergents ne sont pas plus efficaces contre les bactéries qu’un simple savon noir ou une solution maison à base de bicarbonate et de vinaigre blanc.

 

3.Les assouplissants

assouplissant-grand-air

Ils seraient responsables de la plupart des allergies et autres irritations cutanées chez les enfants et les adultes sensibles. Il est parfaitement inutile de mettre un assouplissant dans le bac de rinçage du lave-linge. De plus, les parfums proposés sont tellement chimiques qu’ils finissent par sentir mauvais, notamment l’effluve à la pêche : dans les transports en commun, son odeur finit par être insoutenable. Quelques gouttes d’huile essentielle de lavande suffisent pour parfumer naturellement votre linge et limiter les risques d’allergies.

 

4.Les lessives sophistiquées

lessives-sophistiquees

Celles qui disent aller « au cœur du linge », qui font la guerre aux taches et autres allégations fantaisistes sont aussi très caustiques. Les lessives aux parfums complexes contiennent des allergènes toxiques pour l’organisme mais aussi pour l’environnement. Contentez-vous d’une lessive la plus basique possible, sans parfum ni conservateur.

 

5.Les désodorisants d’oreillers

brume-oreiller-sereine

Derniers nés sur le marché prolifique des produits ménagers, ces désodorisants sont hautement allergènes et favoriseraient même la résistance des bactéries. Vaporisés sur l’oreiller, ils sont censés vous détendre et faciliter votre sommeil. Fuyez-les comme la peste car ils contiennent des substances chimiques extrêmement toxiques qui peuvent entrer directement dans le cerveau via vos voies respiratoires. Rien ne vaut quelques gouttes d’huile essentielle de lavande pour vous offrir un sommeil de qualité et sans chimie.

 

6.Les désodorisants d’ambiance

desodorisant-air-marin

Vaporisés dans l’air, ils sont censés rafraîchir l’atmosphère et tuer les bactéries dans l’air. Rien n’est moins vrai. Vous pulvérisez des substances nocives dans votre intérieur et favorisez la prolifération de bactéries quand vous traitez l’air ambiant avec ce type de produits. Il vous suffit d’ouvrir vos fenêtres pendant une demi-heure pour chasser les poussières et les particules nocives hors de votre foyer. C’est surtout très efficace en hiver, car les bactéries détestent le froid sec.

 

7.Les détergents pour les toilettes

detergent-toilettes

Vous n’avez pas besoin d’acheter un détergent spécial pour les toilettes. Un peu de vinaigre blanc suffit à les désinfecter impeccablement tout en préservant nos réserves d’eau potable. C’est une dépense inutile et dangereuse qui ne traque en rien les bactéries au cœur de vos canalisations, comme l’affirment les fabricants. Evitez aussi de jeter dans les toilettes ces pastilles parfumées qui augmentent la résistance des bactéries et font de vos toilettes de véritables nids à microbes.

 

8.Les produits pour les vitres

produitvitre-copie-1

Là encore, on vous encourage à polluer votre intérieur en vaporisant un liquide bleu (pourquoi bleu ?) sur vos vitres pour les laver. Du vinaigre blanc et de l’eau chaude suffisent à les garder bien propres. Vous disséminez dans l’atmosphère des particules toxiques pour l’organisme quand vous vaporisez sur les vitres ces produits ménagers.

PUBLICITE

Précédent 1 sur 9 Suivant