20 astuces pratiques pour aller au bout d’un projet d’écriture

Près de 3 millions de Français seraient désireux d’aller au bout d’un projet d’écriture et de présenter un manuscrit publiable à un éditeur sérieux. Voici quelques astuces pratiques qui peuvent augmenter vos chances de décrocher un contrat d’édition.

 

1.Se relire cent fois

Ne confiez pas votre manuscrit chéri à tante Paulette ni même à votre meilleure amie pour vous faire une opinion de sa valeur. Ces personnes n’ont pas le recul ni les compétences nécessaires pour repérer les défauts de votre œuvre. Ne croyez pas non plus qu’il suffit de mettre le mot FIN au bout du manuscrit pour avoir délivré un texte publiable. C’est rarement le cas. C’est à vous de relire impitoyablement votre texte. Vous devriez être votre pire critique pour le bien de votre texte. Une astuce très efficace consiste à laisser reposer votre manuscrit pendant quelques semaines au fond de l’ordinateur. Relisez-le après ce laps de temps et soyez honnête avec vous-même : ses lacunes devraient vous sauter aux yeux.

 

2.Réécrire à plusieurs reprises

Lisez de bonnes biographies d’écrivains célèbres pour voir la réalité en face : écrire est un processus fastidieux qui vous demande de refondre le texte à plusieurs reprises pour obtenir une prose agréable, intrigante et pleine d’heureuses surprises. Ce talent ne s’acquiert pas en 3 semaines ni en 10 leçons. L’écriture est probablement le seul art qui exige de son adepte une solitude complète et un esprit critique impitoyable.

 

2.Traquer les fautes

Ne croyez pas que le service de correction de la maison d’édition se chargera de réécrire correctement votre texte truffé de fautes. Ce n’est pas son job. Un correcteur professionnel interviendra après la signature du contrat d’édition. C’est donc à vous de soigner l’orthographe et la grammaire : vous ne pouvez pas vous prétendre écrivain si vous ne maîtrisez pas les usages du français. Imaginez un musicien qui voudrait jouer dans un orchestre philharmonique en ayant de vagues connaissances de solfège. Comment maîtriser le fond si vous ignorez tout de la forme ?

PUBLICITE
Précédent 1 sur 20 Suivant
J'aime