Quelques faits sur la vitamine D et la polyarthrite rhumatoïde

1. Une carence en vitamine D et les maladies auto-immunes

DNA Strands
Une étude a établi un lien entre une carence en vitamine D et un risque accru de développer un cancer et des maladies auto-immunes telles que la polyarthrite rhumatoïde, la sclérose en plaques et le lupus. Grâce à la cartographie des récepteurs de la vitamine D présents dans l’ensemble du génome humain, les chercheurs ont constatéque la carence en vitamine D est un facteur environnemental majeur augmentantle risque de développer l’une de ces maladies.

PUBLICITE

Précédent 1 sur 14 Suivant